Courir seule, quelles précautions ?

Courir seule, quelles précautions ?

pub-haut

Partir faire un footing avant ou après le travail est une solution mais les chemins empruntés sont-ils vraiment sécurisés ? En hiver, les journées raccourcissent : la lumière est-elle assez importante ?

Quelle que soit la saison, partir courir seule comporte des risques. Sans entrer dans la paranoïa (qui générerait du stress inutile), il est tout de même important de s’organiser afin de partir courir dans les meilleures conditions.

S’hydrater

Prenez avec vous de quoi boire, ne choisissez pas de boissons sucrées. La quantité d’eau dépendra de votre objectif de la journée. Certaines ceintures adaptées permettent de porter de petits bidons de 50cl sur les hanches, ceci est très pratique pour une course d’une heure par exemple. Si vous partez pour plus longtemps, vous pouvez optez pour le camelbak. Eviter la déshydratation est essentiel pour garder la forme et tous vos réflexes.

Vous équiper

Si vous pensez courir très régulièrement, il est indispensable d’avoir un équipement adéquat. Privilégiez des chaussures de running pour la course sur route, de trail pour la course en sentier. De bonnes chaussures permettront d’éviter les petits accidents de type entorses. Il faut évidemment que celles-ci soient confortables et ne génèrent aucune ampoule.

Emportez avec vous une lampe frontale à led (très économique et puissante) et un sifflet. Ces deux objets pourraient se révéler indispensables en cas de problème et sont très légers. Il est également important de garder avec vous votre téléphone portable, batterie pleine, et de ne pas l’éteindre ni le déconnecter du réseau.

Ne laissez aucune place à l’improvisation

tc3a9lc3a9chargement1

Informez vos proches des parcours que vous avez l’habitude de suivre. Donnez-leur votre planning de la semaine : dites-leur où vous courrez et à quelle heure.

Ne tentez pas de nouveaux chemins inconnus s’ils ne sont pas correctement balisés ou si la nuit commence à tomber.

S’accompagner

Même si le but est de courir seule, vous pouvez vous adonner à votre passion avec un chien. Les agressions sont moins fréquentes chez les femmes accompagnées, de plus, le meilleur ami de l’homme est le plus souvent de très bonne compagnie et heureux de vous suivre. Vous pouvez également courir en groupe afin de repérer des sentiers que vous pourrez refaire seule par la suite.

pub-haut

Enfin, évitez de passer au même endroit, à la même heure, régulièrement. Il est également préconisé de ne pas arborer des tenues trop courtes… au cas où.